Pertes blanches pâteuses, faut-il s'inquiéter ?

Les pertes vaginales sont une présence constante chez les femmes qui ont leurs règles. Elle peut commencer dès quelques mois avant le début de vos règles à l’adolescence. Elle diminue généralement après la ménopause. Les pertes vaginales sont constituées de liquides provenant de l’utérus, du col de l’utérus et du vagin. Lorsque votre corps libère un ovule de votre ovaire, vous remarquerez peut-être que vos pertes vaginales sont plus épaisses. Ce changement de débit peut indiquer des pics de fertilité. Cependant, la plupart du temps, on est un peu inquiet, car on pense que le partenaire ne l’apprécie pas. Du coup, on se pose un tas de questions concernant la perte blanche. On se demande si cela est normal. Parfois, on se demande même comment on pourra les traiter, surtout s’ils sont en abondance. Aujourd’hui, pas de panique. Nous allons vous apporter le maximum d’informations, pour que vous puissiez tout connaître sur la perte blanche. Alors, c’est parti !

Qu'est-ce que les pertes blanches ?

Produire une perte blanche pateuse est tout à fait normal chez les femmes. C’est même la preuve que tout va bien dans son corps. En ce qui concerne son importance, tout dépend sûrement d’une femme à une autre, de son âge et de son état.

Les pertes blanches sont la façon dont le corps d’une femme expulse du liquide et des cellules. La quantité de la perte vaginale n’est pas la même pour toutes les femmes. Cela varie en fonction de plusieurs critères comme ses hormones, les différentes infections, le cycle de ses règles ainsi que son état (en période de grossesse ou d’allaitement).

Les pertes blanches commencent généralement au moment où une fille a ses premières règles. Cela peut commencer jusqu’à six mois avant d’avoir vos premières règles. C’est alors que le corps subit de nombreux changements hormonaux. Le type de pertes vaginales produites par votre corps peut changer pendant votre cycle menstruel et au cours de votre vie. Vous pouvez trouver qu’il est plus lourd ou plus léger à différents moments. En général, une perte vaginale est de couleur claire ou blanche, et a une odeur supportable, voire discrète. Souvent, elle laisse une tache sur les sous-vêtements.

Est-ce normal d'avoir beaucoup de pertes blanches ?

Avoir une perte blanche abondante est normal dans certaines situations comme la puberté, la grossesse ou encore un désir sexuel. Il ne faut donc pas s’inquiéter, car c’est logique.

Une bonne question que tout le monde se pose sûrement, étant donné que rien n’est plus embarrassant que d’être en face de son partenaire avec une abondance de pertes blanches. On pense que cela peut le gêner. Pourtant, à un moment donné, il est tout à fait normal d’avoir une quantité abondante de pertes blanches.

Au moins un an avant ses premières règles, une femme peut avoir une grande quantité de perte blanche epaisse. Cela est dû à l’augmentation des hormones sexuelles que les ovaires produisent. Du coup, les pertes blanches sont beaucoup. Certes, cela est assez gênant, mais c’est tout de même un signe que la puberté de l’adolescente se déroule à merveille et qu’elle est en pleine santé.

Par ailleurs, la perte blanche peut également être en abondance au moment de la grossesse, car la femme est soumise à de fortes hormones. Dans ce cas, elle est généralement de couleur laiteuse.

Enfin, la perte blanche est beaucoup, quand une femme ressent un désir sexuel. Bien que la personne qu’elle aime ne soit pas à côté d’elle, le fait de penser à lui ou d’imaginer un rapport sexuel peut provoquer une lubrification vaginale importante. Des sécrétions transparentes et fluides apparaissent donc. Là aussi, c’est un signe que la femme est de bonne santé sexuelle.

Les pertes blanches ont-elles une odeur ?

Certes, la plupart du temps, les pertes blanches ne dégagent pas beaucoup d’odeur, mais parfois, cela devient intense que l’on est tellement gênée. Cela est tout à fait normal. Cependant, si une odeur forte persiste ou si vous avez une perte blanche odorante, mieux vaut consulter un spécialiste.

De manière générale, il est vrai que les pertes vaginales dégagent une certaine odeur, mais cela reste discret. En deux mots, l’odeur d’un vagin en parfaite santé est charnue. Lors des menstruations ou des rapports sexuels, l’odeur peut changer en légère métallisé.

Toutefois, parfois, vous pouvez sentir une odeur qui sent le poisson. Dans ce cas, il est fort probable que vous souffrez d’une infection vaginale. Cela s’accompagne souvent des brûlures, des infections à levures ou des démangeaisons. La meilleure chose à faire sera d’éviter l’utilisation des produits parfumés. Il est également conseillé de se protéger lors des rapports sexuels.

Par ailleurs, si vous avez remarqué une odeur semblable à celle de la bière, vous risquez l’infection à levures. Vous pouvez également ressentir les sensations de sécheresse, les démangeaisons ou des brûlures intenses. Dans tous les cas, si vous remarquez quelque chose d’anormales ou si la forte odeur persiste, la secretion vaginale n’est certainement pas normale. Il est donc sûrement temps de consulter un vrai professionnel en la matière.