Psychologue comportementaliste, comment trouver un bon pédopsychiatre ?

Les rôles du pédopsychiatre

S'il est vrai que son action appelée Thérapie Comportementale et Cognitive (TCC) consistent principalement à trouver des solutions concrètes à des problèmes de comportement, il ne peut néanmoins pas se dédouaner de l'analyse fonctionnelle par le biais de laquelle il va s'attacher à étudier l'ensemble des paramètres constituant les causes profondes de ces comportements. Si sa démarche n'était que la recherche d'une résolution pratique d'un comportement il risquerait de voir s'installer un autre comportement tout aussi invalidant.

Qu'est-ce que le comportementalisme ?

Un psychologue ou un psychiatre en thérapie comportementale et cognitive est un professionnel qui s'intéresse à un moment donné à un symptôme particulier d'un patient comme la timidité excessive, le stress, le manque de confiance en soi, les différentes phobies (physiques ou psychologiques) ou les TOC (troubles obsessionnels du comportement) par exemple afin de mettre en place avec lui une stratégie consistant à l'amener à surmonter ces obstacles qui très souvent l'empêchent de vivre normalement. Un des principes de base des thérapies cognitives et comportementalistes est la collaboration active entre le thérapeute et le patient. Il ne s'agit pas pour le psychologue comportementaliste d'édicter des règles à suivre, mais d'évaluer ce que le patient peut accepter et ce qu'il sera capable de perpétrer en fonction d'objectifs et de tâches à réaliser fixés d'un commun accord. La cognition regroupe les processus mentaux relatifs à la connaissance générée par la mémoire, le langage, la perception et l'intelligence. Les thérapies cognitives se centrent sur les pensées et les croyances erronées ou négatives que le patient a sur lui-même et qui l'amènent à adopter des comportements qui le mettent dans un état de souffrance ou de névrose.

À qui s'adresse la thérapie comportementaliste ?

Les théories comportementalistes peuvent s'adresser à tout un chacun, à n'importe quel âge, elles s'appliquent même de plus en plus au bien-être et au développement personnel pour les personnes qui ressentent un besoin de changement dans leur vie ou qui rencontrent une difficulté d'adaptation à une situation particulière ou encore qui n'arrivent pas à franchir un obstacle quelconque à leur épanouissement. Le problème peut être d'ordre individuel comme des angoisses ou des comportements compulsifs comme il peut être d'ordre familial ou conjugal, voire résulter d'une souffrance au travail ou dans leur relationnel en général. Les accidents de la vie comme des traumatismes ponctuels subis sont également concernés lorsqu'ils génèrent des troubles du comportement qui doivent être corrigés pour permettre au patient de tourner la page de l'événement. Le psychologue comportementaliste prend en compte dans un premier temps l'ensemble des paramètres énoncés par son patient pour isoler le phénomène qui induit le trouble cognitif et pour dans un deuxième temps pouvoir construire une stratégie qui fait appel au raisonnement et à la volonté de ce patient pour éradiquer la difficulté qu'il éprouve.

Comment s'adresser au bon professionnel de la thérapie cognitive et comportementale ?

Comme pour tout protocole de soins, la thérapie cognitive et comportementalet doit se faire selon un diagnostic précis et documenté. Lorsqu'on se trouve en présence d'un des troubles semblant entrer dans le cadre de cette thérapie, il convient avant tout de consulter un psychiatre qui est un médecin spécialiste capable de prendre en charge la globalité du patient et de ses pathologies avant de le diriger éventuellement vers un autre spécialiste de la thérapie cognitive et comportementale lorsqu'il aura fait le tour de la problématique particulière qui lui est soumise. La thérapie cognitive et comportementale est une approche pragmatique et structurée, elle est considérée comme une thérapie brève allant de quelques semaines à un ou deux mois, rarement davantage et son efficacité est avérée dans de nombreux troubles comme la dépression, le trouble bipolaire ou anxieux ainsi que dans les comportements compulsifs ou addictifs.

La thérapie cognitive et comportementale chez l'enfant

Comme l'adulte, l'enfant et l'adolescent peuvent être confrontés à des comportements qu'il a du mal à refréner et qui handicapent son développement. Pour corriger ces comportements, il convient de trouver un bon pédopsychiatre, qui est un spécialiste de la psychiatrie infantile, qui devra poser son diagnostic en fonction des troubles qui lui sont soumis. C'est le plus souvent le médecin traitant de l'enfant ou de l'adolescent qui détecte le problème à résoudre par un spécialiste. En dessous de l'âge de seize ans, la visite d'un pédopsychiatre doit obligatoirement passer par une prescription du médecin traitant. Les remboursements des consultations sont très divers selon la couverture sociale des patients, les mutuelles pratiquent des tarifs très différenciés. Pour savoir si la thérapie cognitive comportementale est remboursée, il faut donc se renseigner avant toute démarche auprès d'elles. S'il est certain que les consultations chez un psychologue ne font pas l'objet d'un remboursement par la sécurité sociale, chaque thérapie cognitive et comportementale demande une étude particulière selon la prescription qu'en fera le psychiatre consulté au départ, certains d'entre eux pratiquent d'ailleurs eux-mêmes ce type de thérapie.